Partager sur :

LE DAUPHINE LIBERE

« (…) 25 personnes des hôpitaux Drôme Nord ont donc été formées à l’hypno thérapie en début d’année. Une formation dont la moitié du cout a été prise en charge par la Fondation APICIL. « Puisque les pouvoirs publique ne financent pas ces formations, nous voulons être le « starter » »explique Nathalie Aulnette. (…) »
Benoit Bouy

19 juin 2009

PRIMA

Bien-être, c’est pour demain ! « (…) Dernièrement, des chercheurs de l'Inserm, soutenus par la Fondation Apicil contre la douleur, ont mis en évidence l'intérêt de cette technologie de pointe dans un autre domaine: le traitement de certaines douleurs chroniques. (...) Par ailleurs, les dernières expériences de l'équipe française ont montré qu'a raison d'une séance quotidienne pendant cinq jours, puis d'une stimulation hebdomadaire, et enfin bimensuelle puis mensuelle, des personnes atteintes de fibromyalgie ou de syndrome du côlon irritable voyaient leur douleur diminuer durablement pendant un an (…) » Corinne Soulay

01 juillet 2011

LE PROGRES

Un kit de poche pour évaluer la douleur des enfants, créé à Lyon « (…) Deux échelles permettent à l’enfant d’auto-évaluer sa douleur en compagnie du soignant. «  À partir de 4 à 6 ans, les patients peuvent participer à l’évaluation de leur douleur » explique le docteur Chantal Delafosse, médecin de la douleur à l’hôpital Femme-Mère-Enfant. La 3ème échelle permet au soignant d’évaluer la douleur de l’enfant grâce à différents critères (expressions, agitation, mouvements des jambes …). Le kit a pu être fabriqué grâce au soutien de la Fondation Apicil. Edité à 15 000 exemplaires, il sera bientôt diffusé dans les hôpitaux en France. »

06 juillet 2010