Partager sur :

LE QUOTIDIEN DU MEDECIN

« (…). Une convention de mécénat de 65 400 euros a été récemment signée entre l’hôpital Nord de la Croix-Rousse, la Fondation APICIL contre la douleur et la Ligue contre le cancer du Rhône, pour développer un projet de « relation d’aide » dans le service du Pr Jean-Paul Viale. Sous cette appellation générique se trouve un projet extrêmement innovant qui expérimente des thérapies non médicamenteuses pour traiter la douleur des patients cancéreux (…) »
Caroline Faesch

29 janvier 2009

20 minutes Toulouse

« Ces ateliers, intitulés « Histoire d'en parler », ont lieu en groupes de six à dix enfants, âgés de 6 à 15 ans. Après un entretien de la famille etde l'enfant avec un pédopsychiatre et un pédiatre, deux thérapeutes animent ces rendez-vous qui se tiennent une fois par mois, pour une durée totale de quatre mois. (…)Deux fondations [Apicil et Ocirp] financent ce projet pour un montant global de 60000 € sur trois ans. » JULIE RIMBERT

25 janvier 2012

Le tout Lyon

"Convaincu que la guérison ne s'arrête pas à la sortie de l'hôpital, le docteur Serge Duperret, chef du service de réanimation de l'hôpital de la Croix-Rousse, s'est inquiété du sort de ces patients greffes, perturbés par des sentiments confus et mêles de douleur, d'empathie, de gratitude et de peine non évacuée. Il a alors soutenu Noel Rugliano dans son projet d'association « Carnet de voyage », créée en novembre 2014, qui propose un atelier d'écriture et de parole pour les personnes transplantées.

Il se déroule dans un local prêté par la mairie du cinquième arrondissement de Lyon sous la houlette d'Isabelle Sarcey, biographe et animatrice professionnelle, lors de séances mensuelles de trois heures.(...)"

Agnès Giraud-Passot

19 janvier 2015