L'engagement du Groupe APICIL

Partager sur :

Logo du groupe Apicil

La Fondation APICIL a été créée à l’initiative du Groupe APICIL, groupe de protection sociale lyonnais. Il développe depuis de nombreuses années une action sanitaire et sociale innovante, adaptée aux besoins de ses assurés comme de celui du public. Le Groupe APICIL s’appuie sur des valeurs de solidarité, de transparence et d’humanisme pour développer un mécénat social significatif et diversifié, dans cinq grands domaines : le handicap, la santé, le grand âge, l’emploi, l’accompagnement du deuil. Les institutions et mutuelles qui composent le Groupe APICIL sont toutes à but non lucratif et donc sans actionnaires à rémunérer. Ainsi chaque année, une partie de ses ressources est consacrée à des actions d’intérêt général ou au bénéfice de ses assurés.

Le Groupe APICIL fonctionne sur un mode paritaire et mutualiste, c’est-à-dire que les représentants des adhérents pilotent directement la gestion de leur protection sociale. Ce paritarisme est l’une des forces historiques du Groupe APICIL. Les administrateurs, représentants des salariés et des employeurs, trouvent ensemble les consensus et les accords nécessaires au développement de Groupe et au respect des intérêts de ceux qu’ils représentent.

Grâce à ce fonctionnement le Groupe APICIL est un acteur institutionnel majeur du tissu économique et social local à travers un soutien permanent  à la création d’entreprise et la conduit d’une politique d’actions sociales d’envergure : prévention des risques santé, retour à l’emploi, recherche médicale, création d’établissements pour handicapés

Dans le domaine de la lutte contre la douleur le Groupe APICIL a souhaité créer une Fondation afin de donner une pérennité et une visibilité à ses actions. Créée en mars 2004, la Fondation APICIL est une des rares fondation en France Reconnue d’Utilité Publique et créée par une entreprise. Afin de concrétiser cet engagement, le Groupe APICIL a doté la Fondation d’un capital initial important de 9 millions d’euros et lui attribue tous les ans, une subvention permettant le financement d’actions concrètes pour soulager la douleur.

LE PROGRES

« Au service de pédiatrie du centre hospitalier de Villefranche, le personnel a commencé à se former à l’hypno analgésie. Les enfants pénétrant dans un monde imaginaire, ne ressentent plus la douleur. Les débuts sont prometteurs. Les piqures, Laura, 10 ans, ne les aime pas du tout. Le Dr Laurence Langevin, pédiatre au centre hospitalier le sait bien. Cette appréhension, elle la connait et, depuis l’an dernier elle a appris à la faire fuir des chambres d’hôpital.»
Annie Demontfaucon

21 mai 2008

Psycho ENFANTS

« Utilisée pour soulager des douleurs très diverses, l’hypno analgésie est une thérapie très proche de l’hypnose qui se développe dans de nombreux domaines de la médecine. A l’hôpital de Villefranche sur Saône, le docteur Laurence Langevin a obtenu que le personnel soignant soit, comme elle, formé à cette technique. Objectif : alléger la souffrance des petits patients du service pédiatrique. Interview et reportage. (…) » .
Catherine Auch-Roy

01 janvier 2010

QUOTIDIEN DU MEDECIN

Exposition sur les soins palliatifs à Lyon
"C'EST UNE « OEUVRE interactive », soit autant de photos réalisées et de témoignages collectés par le photojournaliste et réalisateur multimédia Fabien Cellini, qui est proposée par la Bibliothèque municipale de Lyon jusqu'au 12 novembre. À l'heure où le bilan à mi-course du Programme national de développement des soins palliatifs 2008-2012 suggère, entre autres, de développer « la culture palliative », la bibliothèque de Lyon apporte donc sa pierre à l'édifice, avec le soutien de la fondation Apicil." C.F.

23 septempbre 2011