L'engagement du Groupe APICIL

Partager sur :

Logo du groupe Apicil

La Fondation APICIL a été créée à l’initiative du Groupe APICIL, groupe de protection sociale lyonnais. Il développe depuis de nombreuses années une action sanitaire et sociale innovante, adaptée aux besoins de ses assurés comme de celui du public. Le Groupe APICIL s’appuie sur des valeurs de solidarité, de transparence et d’humanisme pour développer un mécénat social significatif et diversifié, dans cinq grands domaines : le handicap, la santé, le grand âge, l’emploi, l’accompagnement du deuil. Les institutions et mutuelles qui composent le Groupe APICIL sont toutes à but non lucratif et donc sans actionnaires à rémunérer. Ainsi chaque année, une partie de ses ressources est consacrée à des actions d’intérêt général ou au bénéfice de ses assurés.

Le Groupe APICIL fonctionne sur un mode paritaire et mutualiste, c’est-à-dire que les représentants des adhérents pilotent directement la gestion de leur protection sociale. Ce paritarisme est l’une des forces historiques du Groupe APICIL. Les administrateurs, représentants des salariés et des employeurs, trouvent ensemble les consensus et les accords nécessaires au développement de Groupe et au respect des intérêts de ceux qu’ils représentent.

Grâce à ce fonctionnement le Groupe APICIL est un acteur institutionnel majeur du tissu économique et social local à travers un soutien permanent  à la création d’entreprise et la conduit d’une politique d’actions sociales d’envergure : prévention des risques santé, retour à l’emploi, recherche médicale, création d’établissements pour handicapés

Dans le domaine de la lutte contre la douleur le Groupe APICIL a souhaité créer une Fondation afin de donner une pérennité et une visibilité à ses actions. Créée en mars 2004, la Fondation APICIL est une des rares fondation en France Reconnue d’Utilité Publique et créée par une entreprise. Afin de concrétiser cet engagement, le Groupe APICIL a doté la Fondation d’un capital initial important de 9 millions d’euros et lui attribue tous les ans, une subvention permettant le financement d’actions concrètes pour soulager la douleur.

LE PROGRES

Douleur : des projets contre la fibromyalgie et pour les migrants "300 000 € ont été remis, lundi à Lyon par la Fondation Apicil à trois projets visant à soulager la douleur par des techniques non médicamenteuses. A l’hôpital Ambroise paré, l’équipe du docteur Nadine Attal (INSEM) sera soutenue pour une étude sur l’efficacité à long terme d’une technique innovante qui semble déjà soulager à court terme les personnes souffrant de fibromyalgie (…) » S.M.

16 octobre 2008

FRANCE SOIR

« (…) Ainsi, lors de l'accouchement, guidées par la sage-femme, les futures mères appliquent des techniques apprises en séances collectives ou individuelles.
Contrôle de la respiration, dissociation du corps et de l'esprit, visualisation... En se focalisant fortement sur un lieu ou une sensation agréable, la patiente « se détache » de la douleur, sans perdre conscience. « L'hypnose, c'est comme un muscle de l'imagination », résume Isabelle Ignace. Pour les futures mères auxquelles la péridurale est contre-indiquée, l'hypnose peut ainsi s'y substituer.(…) »

Juliette Demey

14 avril 2011

Tribune de Lyon

L'hypnose médicale, une nouvelle approche pour lutter contre la douleur
Acteur reconnu d'utilité publique, la Fondation APICIL lutte conte la douleur depuis sa création, en 2004. Son action est nationale, son siège basé à Lyon.Au cours des huit annéesd'études en médecine, seulement22 heures sont consacrées à la douleur De plus, environ 20% de la population française souffrent de douleurs chroniques, explique Nathalie Aulnette, sa dynamique directrice Le rôle de la fondation ? Encourager les méthodes innovantes de manière à faire évoluer les pratiques de lutte conte la douleur, en complément des traitements médicamenteux c’est le cas de l’hypnose médicale qui est basée (…) » E.C.
01 novembre 2012