Communiqués de presse

La Fondation APICIL a été crée en 2004, le 29 mars ! Elle accompagne, soutient et finance des projets dans le domaine de la lutte contre la douleur en France.

La Fondation APICIL encourage les équipes médicales, les chercheurs et les associations à se lancer dans de nouvelles expériences pour améliorer la prévention et la prise en charge de la douleur en France. Elle souhaite concrétiser les "bonnes idées" qui ne pourraient pas voir le jour sans ses financements.

Presque 700 projets ont été réalisées en 15 ans grâce à l'implication de la Fondation APICIL.

Afin de compléter son action, la Fondation APICIL aide les porteurs de projets innovants à communiquer! Elle les aide à présenter leurs idées, leurs modes d'action et leurs résultats. L'organisation de conférences de presse aide les projets à être visibles des autres professionnels et du grand public, à être repris, adaptés, dupliqués, afin que les "bonnes idées" se généralisent et profitent un jour à tous les patients.

N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d'informations.

VOIR DES FILMS

L'hypnose s'installe au Centre Hospitalier des Pays d'Aix

Télécharger le 04 avril 2013

JALMALV: congrès annuel pour les bénévoles en soins palliatifs

Télécharger le 15 mars 2013

UNAFAM : oeuvre pour les familles des personnes atteintes de handicaps psychiques

Télécharger le 13 février 2013

Socio-esthétique pour les patients atteints de cancers: une pratique trés utile!

Télécharger le 28 janvier 2013

L'anesthésie loco-régionale en pédiatrie: un réel progrès

Télécharger le 10 juillet 2012

CANCER : PARENTHESE DE DOUCEUR AU CHU DE NANTES

Télécharger le 13 juin 2012

AUBAGNE AU JOUR LE JOUR

"L’hypnose, avant et pendant les soins, a désormais sa place à l'hôpital d’Aubagne. L'an dernier et en 2013, une quarantaine de soignants a été formée à l'hypnoanalgésie et « à la distraction par le jeu » des jeunes patients C'est Paula Battaglmi, chef du service pédiatrie, qui a permis l’obtention de cette formation dont le coût, 13 000 euros, a été financé, à parts égales, par la Fondation Apicil , dont la vocation est de lutter contre la douleur, et par L’hôpital. La formation de trois jours, assurée par L’association Sparadrap, a été tout de suite mise en application."


15 janvier 2015

TOP SANTE

« Nouvelles approches antidouleur à l'hôpital (…) Face à des douleurs chroniques et rebelles aux traitements, les anesthésistes et les médecins de la douleur ont été les premiers à s'intéresser aux méthodes non médicamenteuses et à se former. Notamment pour soulager certaines fibromyalgies (douleurs musculaires diffuses) et des douleurs neuropathiques postopératoires. Mais pour les étudier et les mettre en pratique, il faut aussi des budgets suffisants, apportés parfois par des organismes privés. Ainsi, la Fondation APICIL (voir encadré) finance les initiatives des équipes médicales, des chercheurs et des associations développant de nouvelles approches contre la douleur. (…) » Isabelle Gonze


01 février 2016

LYON MAG

« Minidocs, c’est le nom du sérious games, mis en place par la Croix Rouge française et soutenue par la fondation APICIL et les HCL de Lyon. Le jeu vise à diminuer les douleurs et le stress posttraumatique des jeunes patients du Centre Médico-Chirurgical de Réadaptation des Massues de la Croix Rouge française.

Le CMCR des Massues accueille de nombreux patients, de la consultation au suivi en passant par la chirurgie, et parmi eux de jeunes enfants qui souffrent de paralysie cérébrale. Un terme qui désigne l’ensemble des troubles liés au développement des mouvements et à la posture. Les enfants qui en souffrent rencontre donc des difficultés à se déplacer et doivent bénéficier d’un suivi médical. (…) »

 


01 juin 2017