Communiqués de presse

La Fondation APICIL a été crée en 2004, le 29 mars ! Elle accompagne, soutient et finance des projets dans le domaine de la lutte contre la douleur en France.

La Fondation APICIL encourage les équipes médicales, les chercheurs et les associations à se lancer dans de nouvelles expériences pour améliorer la prévention et la prise en charge de la douleur en France. Elle souhaite concrétiser les "bonnes idées" qui ne pourraient pas voir le jour sans ses financements.

Presque 700 projets ont été réalisées en 15 ans grâce à l'implication de la Fondation APICIL.

Afin de compléter son action, la Fondation APICIL aide les porteurs de projets innovants à communiquer! Elle les aide à présenter leurs idées, leurs modes d'action et leurs résultats. L'organisation de conférences de presse aide les projets à être visibles des autres professionnels et du grand public, à être repris, adaptés, dupliqués, afin que les "bonnes idées" se généralisent et profitent un jour à tous les patients.

N'hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d'informations.

VOIR DES FILMS

CheerUp! une association de jeunes pour les jeunes atteints de cancers, s'installe à Marseille!

Télécharger le 14 octobre 2013

L'hypnose à l'hôpital de Villefranche

Télécharger le 18 juin 2013

L'hypnose s'installe au Centre Hospitalier des Pays d'Aix

Télécharger le 04 avril 2013

JALMALV: congrès annuel pour les bénévoles en soins palliatifs

Télécharger le 15 mars 2013

UNAFAM : oeuvre pour les familles des personnes atteintes de handicaps psychiques

Télécharger le 13 février 2013

Socio-esthétique pour les patients atteints de cancers: une pratique trés utile!

Télécharger le 28 janvier 2013

LA CROIX

« Les fondations mobilisent près de 85 000 salariés (en 2013) et un grand nombre de bénévoles, témoignant du fort engagement de la société civile. Parmi les champs de l'intérêt général, deux causes ont plus particulièrement la faveur des donateurs-ISF : l'aide aux plus démunis (34 % des donateurs) et la santé ou la recherche médicale (27 %). En outre, la fiscalité du don-ISF a permis sur une décennie l'émergence d'une nouvelle génération de donateurs dont le don moyen est près de vingt fois plus élevé (2 500 €) que celui consenti au titre d'une réduction d'impôt sur le revenu. Les plus fortunés ont pu s'engager au fil des années de façon pérenne et stratégique allant jusqu'à la création d'une fondation abritée. (…) »


07 juin 2017

Le Dauphiné Libéré

« Grâce au soutien financier de la fondation APICIL, des séances de formation à la communication hypnotique ont été organisées pour le personnel soignant (médecins, infirmières et aides-soignantes) des HPMB et de la Fondation des villages de santé de haute altitude (VSHA). La formation sur trois jours est assurée par l'Institut français de l'hypnose. Des groupes de paroles ont été mis en place, permettant des échanges entre le personnel des différents services. Car le suivi et la supervision semblent particulièrement nécessaires aux yeux des utilisateurs de cette technique. De fait, la mise en œuvre s'effectue souvent en binôme. Pour les équipes soignantes, « ça crée du lien, ça remet une dimension humaine au cœur du soin (…) »


18 avril 2017

Le Pèlerin

« Je suis condamné à souffrir ». Cette réflexion du patient souffrant de douleur chronique, Lizet Jammet, thérapeute cognitivo-comportementale, la connaît bien. « Le but de nos ateliers thérapeutiques est de travailler avec le patient sur ces croyances, explique la spécialiste, qui travaille pour un projet de la Fondation APICIL contre la douleur (2). Le mécanisme de la peur est un cercle vicieux : certains patients développent des phobies de la douleur, conduisant à l'immobilisme. » Que faire ? D'abord s'informer sur sa maladie pour mieux agir. « Car si le genou ne fonctionne plus, la tête, si ! »

Laurence Faure


23 février 2017