Communiqués de presse

Pour aider à la vulgarisation des messages de prévention et des avancées médicales réalisées dans le domaine de la douleur, la Fondation APICIL collabore avec les journalises en mettant à disposition des porteurs de projets qu’elle soutient, les services d’un attaché de presse spécialisé.

Pour convaincre et véhiculer leurs idées, les porteurs de projets ont besoin de communiquer, la Fondation APICIL les aide dans cet exercice peu habituel pour des scientifiques. Les projets financés sont mis en avant à travers des conférences de presse régulières qui réunissent les équipes médicales, les chercheurs, les patients, les représentants des institutions et les journalistes.

L’objectif de ces actions est de diffuser au plus grand nombre les messages de prévention et d’information sur la douleur, mais aussi de transmettre aux autres équipes médicales en France les idées innovantes et originales soutenues par la Fondation.

La Fondation a financé plus de 200 projets en France, si vous souhaitez connaitre un sujet en particulier ou participer aux rencontres presse de la Fondation APICIL :

L'anesthésie loco-régionale en pédiatrie: un réel progrès

Télécharger le 10 juillet 2012

CANCER : PARENTHESE DE DOUCEUR AU CHU DE NANTES

Télécharger le 13 juin 2012

Art thérapie au CHU de Saint-Etienne pour les personnes en soins palliatifs

Télécharger le 29 mai 2012

L'HYPNOSE MEDICALE EN CHIRURGIE SUR LES ENFANTS

Télécharger le 24 avril 2012

Le CBSM (Cognitive Behavioral Stress Management) une méthode adaptée des Etats-Unis à Grenoble

Télécharger le 27 mars 2012

LA PSYCHOMOTRICITE DANS LA PRISE EN CHARGE PLURIMODALE DE LA DOULEUR AU PUY EN VELAY

Télécharger le 02 mars 2012

LE DAUPHINE LIBERE

«Agir ensemble pour lutter contre les douleurs. C'est avec cette volonté que la Fondation Apicil (caisse mutuelle), dirigée par Nathalie Aulnette, a fait don de 52 500 euros a l'hôpital Lucien Russel de Vienne, pour financer l'embauche d'une psychomotricienne dans le service de l'Unité fonctionnelle de la douleur. En poste depuis lundi, la psychomotricienne doit maintenant prendre ses marques Sa mission consiste à proposer aux malades, en complément des soins médicamenteux, des techniques corporelles : relaxation, massages, bains, jeux d'expression, de coordination Ceci pour leur apporter un mieux-être physique, psychique et leur redonner une identité en dehors de la douleur. » MONIQUE GENEVE

12 mars 2009

L’ESSOR DE L’ISERE

« Il s'agit aujourd'hui de « changer les pratiques de prise en charge de la douleur et d'impulser de nouveaux projets que les bénéficiaires doivent poursuivre », précise Mme Aulnette. Cette enveloppe permettra à une psychomotricienne, Géraldine Forest, d'apporter tout son savoir-faire et complétera les unités actuellz. Le Dr Colette Peyrard responsable du CLUD et l'unité fonctionnelle de la douleur était à l'origine de l'intégration de cette compétence particulière, la psychomotricité, qui permet des avancées certaines. En effet, l'aspect psychocorporel est peu intégré dans le traitement de la douleur. Géraldine Forest aura donc un rôle transversal entre compétences cliniques et pédagogiques. » NICOLAS COMBE

20 mars 2009

TRIBUNE DE LYON

On a aimé

« Les HCL et la Fondation APICIL ont travaillé ensemble et ont créé un kit pour évaluer la douleur des enfants dans les hôpitaux français. Ludique, le kit est composé notamment d’une réglette faite de six visages exprimant des stades de douleur différents. L’enfant doit choisir celui qui le représente le mieux. »

08 juillet 2010