Communiqués de presse

Pour aider à la vulgarisation des messages de prévention et des avancées médicales réalisées dans le domaine de la douleur, la Fondation APICIL collabore avec les journalises en mettant à disposition des porteurs de projets qu’elle soutient, les services d’un attaché de presse spécialisé.

Pour convaincre et véhiculer leurs idées, les porteurs de projets ont besoin de communiquer, la Fondation APICIL les aide dans cet exercice peu habituel pour des scientifiques. Les projets financés sont mis en avant à travers des conférences de presse régulières qui réunissent les équipes médicales, les chercheurs, les patients, les représentants des institutions et les journalistes.

L’objectif de ces actions est de diffuser au plus grand nombre les messages de prévention et d’information sur la douleur, mais aussi de transmettre aux autres équipes médicales en France les idées innovantes et originales soutenues par la Fondation.

La Fondation a financé plus de 200 projets en France, si vous souhaitez connaitre un sujet en particulier ou participer aux rencontres presse de la Fondation APICIL :

L'anesthésie loco-régionale en pédiatrie: un réel progrès

Télécharger le 10 juillet 2012

CANCER : PARENTHESE DE DOUCEUR AU CHU DE NANTES

Télécharger le 13 juin 2012

Art thérapie au CHU de Saint-Etienne pour les personnes en soins palliatifs

Télécharger le 29 mai 2012

L'HYPNOSE MEDICALE EN CHIRURGIE SUR LES ENFANTS

Télécharger le 24 avril 2012

Le CBSM (Cognitive Behavioral Stress Management) une méthode adaptée des Etats-Unis à Grenoble

Télécharger le 27 mars 2012

LA PSYCHOMOTRICITE DANS LA PRISE EN CHARGE PLURIMODALE DE LA DOULEUR AU PUY EN VELAY

Télécharger le 02 mars 2012

LE PATRIOTE BEAUJOLAIS

« Longtemps délaissé, le traitement de la douleur est maintenant l’une priorité des hôpitaux. A ce titre, Villefranche innove en ayant recourt à l’hypnose. (…) elles seront dispensées grâce à la Fondation APICIL contre la douleur qui vient de débloquer un chèque de 25 000 euros (…) étalée sur 2 ans et touchant une soixantaine de soignants, médecins, cadres de santé infirmière, auxiliaires de puériculture ou aides-soignantes de l’établissement. (…) »
Georges Maire

22 mai 2008

LE PROGRES

Un kit de poche pour évaluer la douleur des enfants, créé à Lyon « (…) Deux échelles permettent à l’enfant d’auto-évaluer sa douleur en compagnie du soignant. «  À partir de 4 à 6 ans, les patients peuvent participer à l’évaluation de leur douleur » explique le docteur Chantal Delafosse, médecin de la douleur à l’hôpital Femme-Mère-Enfant. La 3ème échelle permet au soignant d’évaluer la douleur de l’enfant grâce à différents critères (expressions, agitation, mouvements des jambes …). Le kit a pu être fabriqué grâce au soutien de la Fondation Apicil. Edité à 15 000 exemplaires, il sera bientôt diffusé dans les hôpitaux en France. »

06 juillet 2010

Le quotidien du médecin

Hypnose contre la douleur : Un engouement qui ne cesse de croître « L'hypnose, thérapeutique complémentaire dans la lutte contre la douleur, ne cesse de gagner du terrain, suscitant curiosité et engouement croissants des patients et des soignants. Les spécialistes soulignent que leurs consultations ne doivent pas intervenir « en dernier recours » face aux douleurs rétives. PLUS DE CINQ CENTS personnes ! Sans compter plusieurs dizaines qui ne s'étaient pas inscrites au préalable sur Internet : la conférence sur « l'hypnose dans la lutte contre la douleur », organisée pour la première fois au grand amphithéâtre de l'université Lyon U par la fondation Apicil, a connu un succès inattendu. (…) » Gérard Clavay

12 novembre 2012